• Kit initial

Le jeu propose d’assembler des cartes « qui vous ressemblent » et de dire qui vous êtes. Un animateur pose les questions. Il peut soit être uniquement observateur, soit participer.

Matériel 

Et aussi : des feuilles de papier blanc découpées pour écrire les prénoms. Un modèle est téléchargeable ici.

Objectifs :

  • Permette à la personne de dire qui elle est, et valoriser son histoire, dans un contexte où les récits des migrants sont souvent centrés sur la demande d’asile, sur les souvenirs difficiles.

  • Favoriser des échanges entre les migrants d’un centre. Apprendre à se connaître en valorisant les acquis de chacun (culture, capacité à migrer, histoire familiale,…).

  • Permettre à l’encadrant de recueillir des informations nécessaires à la prise en charge des personnes : anamnèse, contenu pour la demande d’asile, temps positifs et négatifs d’un parcours…

Règles du jeu

Une partie peut durer de 15 minutes à une heure selon le nombre de participants et leur envie, capacité à parler !

Pour une prise en charge individualisée une partie peut se faire en face à face avec l’accompagnant,  ou avec un groupe de 2 à 4 migrants pour un temps d’échange et de rencontre.

L’accompagnant intervient en tant que « maître du jeu ». Il prépare les cartes en tas, dans l’ordre : cartes paysages, cartes personnages, cartes imprimées « prénom », « bonjour », cartes famille, cartes objets. 

Vous pouvez voir un exemple de partie illustrée reprenant l’ensemble des règles ici .

L’accompagnant pose, dans l’ordre, les questions suivantes :

  • « Quel paysage vous rappelle le plus chez vous ? » Chacun prend, à tour de rôle, une carte  « paysages », (certains prennent 2 ou 3 cartes pour montrer les variétés de paysages). Les cartes peuvent être partagées par plusieurs personnes.
  • « Choisissez un personnage qui vous ressemble. »
  • « Inscrivez votre prénom sur une carte blanche. »
  • « Choisissez ou écrivez « Bonjour », dans votre langue, sur une autre carte blanche ». Aidez l’usager s’il ne sait pas écrire. 
  • « Vous vivez avec qui ? » Cartes famille.
  • « Qu’y avait-il dans votre environnement ? » Cartes diverses : jeux, objets, animaux, transports. Relancer s’il n’y a pas assez de répondant en demandant « Si vous deviez changer de maison, pas loin de chez vous, vous emmèneriez quoi ? » puis éventuellement « Qu’est-ce qui vous manque ? »
  • « Vous faisiez quoi chez vous ? ».

Si l’animateur souhaite  aller plus loin, il peut poser des questions relatives au parcours de migration grâce aux cartes pays (mappemondes)

  • « Par quels pays êtes-vous passé ? ». Cartes pays.
  • Il est possible de développer, avec les images objets représentant les transports par exemple.

Il s’agit d’un jeu interactif. Il faut laisser aux usagers le temps de développer sur chaque carte. Poser des questions si la parole ne vient pas d’elle-même : « Votre famille vivait à proximité ? », « Vous êtes allé en formation jusqu’à quel âge ? »…

À la fin de la partie :

  • Dans le cas d’une  partie à plusieurs : demander au groupe ce qu’ils ont appris sur la culture des uns et des autres.
  • Pensez à les remercier d’avoir pris le temps de raconter leur histoire et de vous avoir appris des choses sur leur pays !
  • Proposez aux participants de faire une photo de leur plateau de jeu pour s’en souvenir.
  • Si besoin, gardez une photo qui pourra être utilisée comme support à échanges avec d’autres accompagnants : médecin, psychologue, assistant social… 

Idée : Vous pouvez prendre des photos (polaroïd ou autre…) des résultats des participants en fin de session et les afficher dans un endroit visible des lieux d’accueil. Ceci permet que les résidents actuels aient la possibilité de laisser une marque dans un endroit où ils sont passés et que les nouveaux arrivants voient des gens de leur communauté et sentent que les résidents sont mis en valeur.

Pour nous contacter, rendez-vous sur le site !